Les plantes et les micro-organismes peuvent contribuer à piéger les
polluants d’origine minière, tels que les métaux et les métalloïdes.
L’ingénierie inspirée par la nature peut contribuer de façon non négligeable
à la réduction des risques autour des anciennes mines, à travers des procédés nécessairement adaptés aux conditions particulières de chaque site (minéralogie, topologie, hydrologie, biodiversité).

Catégories : biodiversitésols